skip to Main Content

La Fureur de l’Ombre Jaune :

Bob fit cependant un crochet par son château afin de régler quelques affaires locales. Ils y passèrent quelques jours mis à profit pour arrêter définitivement la liste des invités. Ils avaient largement le temps de joindre leurs amis et planifier cet événement qui vous marque la vie une fois pour toute. Bob pour respecter les traditions s’était agenouillé devant Sophia sa promise et avait bredouillé un court poème où il était question de « petite fille » devenue une  « princesse », en tendant maladroitement une petite boite qui contenait  une bague brillant des 1001 feux de son amour. Sophia avait fondu en larme et accepté son baiser fougueux et sa demande. Les deux désormais fiancés savaient qu’un jour prochain ils allaient unir leur destinée par un double Oui prononcé pour le meilleur  comme pour le pire.

Parfois il est des Oui qui engendrent le pire à défaut du meilleur…

La Fureur de l’Ombre Jaune : ici.

Back To Top