skip to Main Content

Fake 343

Bob Morane en pleine (re) lecture de l’iliade d’Homère ne pu s’empêcher de rapprocher ce passage…

Dans la mythologie grecque, la chimère est une créature fantastique malfaisante dont le corps tenait généralement pour moitié du lion et pour l’autre moitié de la chèvre, et qui avait la queue d’un serpent. Le nom de « chimère » a été donné à des bêtes fantastiques qui n’ont de commun avec l’animal de la mythologie que le caractère composite bizarre.

La symbolique de la chimère est vaste et son nom a été repris pour désigner, dans un sens étendu, toutes les créatures composites possédant les attributs de plusieurs animaux ainsi que les rêves ou les fantasmes et les utopies impossibles.

… avec un article paru dans la presse

Lors de la nuit d’Halloween des centaines de personnes se sont plein d’hallucinations monstrueuses. Le lendemain nombreux furent les dépôts de plaintes aux Commissariats. Le journaliste qui signait l’article précisait que curieusement les plaignantes et plaignants décrivaient toujours le même rêve et les mêmes créatures.

Bob Morane plissa le front en se demandant si il n’y avait pas là anguille sous roche. Ming ? Ou le SMOG ? ou quel autre vilain ?

C’est alors que la sonnette de la porte de son appartement se mit à vibrer intensément. Bob Morane alla ouvrir pour tomber nez à nez avec Sophia visiblement agitée et tenant un « canard » à la main.

Bob, Bob regarde ce que je viens de lire.

Le Français se mit à lire un article qui ressemblait à celui qu’il venait de lire. Mais il fut interrompu par la sonnerie du téléphone. Il décrocha…

– Commandant il faut que je vous dise ce que je viens de voir un reportage à la télévision… on y parle de vous savez quoi ?

C’est alors que Bob et Sophia répondirent d’une seule voix à Bill car c’était lui :

-de Chimères

Nous étions le 02 novembre et le trio devait s’attendre à combattre un nouveau danger menaçant leurs contemporains. Bob Morane tel Bellérophon devra certainement enfourcher Pégase pour combattre ces Chimères.

Bob Morane repris la lecture de l’iliade et ne pu s’empêcher de méditer sur ce passage…

Pégase devint la monture de Bellérophon et le héros vainquit la Chimère grâce à son aide, selon les versions soit en utilisant une lance lestée de plomb qui fondit au contact de la gueule enflammée de la bête et lui brûla les entrailles au passage, soit en la criblant de flèches.

Une aventure délirante commençait. Plus tard Bob l’écrirait sous le nom de Chimèrias. Ce roman fictif est inspiré du titre du futur roman à paraître de Gilles Devindilis : L’empire des Chimères que nous attendons avec impatience. Je le remercie au passage pour sa reprise de la série Bob Morane et de sa tolérance pour mes « Fakes ». Ce nouveau Fake vient compléter le Fondécran qui lui correspond.

Back To Top